Catégories Orthographe

Comment rédiger un rapport dans un style approprié


rédiger un rapport avec des styles différents

En l’occurrence, rédiger un rapport correspond à éclairer son lecteur sur un problème particulier, une question bien précise. Cependant, il y a des règles à respecter, tant au niveau du contenu que de sa rédaction.
Mais pour commencer, quel est le but d’un rapport ?

L’objectif d’un rapport

En général, le rapport est un document demandé par un supérieur hiérarchique dans le milieu de l’entreprise. Il peut cependant être écrit pour faire suite à une initiative personnelle. Rédiger un rapport est également une tâche répandue dans le milieu policier, comme suite à une arrestation et une interpellation.

Dans tous les cas, il faut relater des informations de manière claire, synthétique et concise. En effet, c’est sur la base du rapport que des décisions importantes peuvent être prises par le supérieur hiérarchique.

Il va de soi que le style à employer et le niveau de langage doivent être en cohérence avec le but du texte.

Le style de l’expression personnelle

rédiger un rapport, style et langage Un rapport peut être rédigé de manière plus ou moins directe, c’est-à-dire :

  • son auteur peut, soit présenter des idées nouvelles sur un ton totalement neutre, soit décider de parler en son nom. Dans le deuxième cas, l’usage des pronoms personnels « je » et « nous » est bien entendu de rigueur.
  • Il est en outre suggéré de garder un certain recul dans l’expression d’une opinion personnelle, dans le but de ne pas montrer que l’on veut l’imposer.
  • Le rapport, en entreprise, contient avant tout des propositions, des suggestions, des conseils pour le développement d’un projet.
  • Ainsi, mieux vaut éviter les tournures trop incisives ou banales, du genre, « je veux » ou « je pense » et privilégier au contraire l’usage de verbes tels qu’estimer » ou « supposer ».

La relation à la hiérarchie

  • Rédiger un rapport revient toujours, à faire monter des informations vers le sommet de la hiérarchie. Même s’il s’agit d’un modeste rapport de stage dans le milieu de l’éducation, le texte est lu et jugé par une personne occupant un échelon plus élevé dans la pyramide hiérarchique. C’est la raison pour laquelle le langage doit toujours rester soutenu et respectueux.
  • Le langage familier est bien sûr banni et une distance doit toujours être maintenue vis-à-vis du lecteur. Il convient aussi d’éviter toute invective à son égard, et ce, même lorsque le texte contient des suggestions pour l’avenir. 
  • Si un certain respect doit impérativement transparaître dans le rapport, les formules de politesse à la fin du document ne sont pas toujours nécessaires. Il s’agit en effet d’un texte officiel et non d’une lettre de motivation. En revanche, la civilité du destinataire doit être mentionnée au début du document, ainsi que la date et l’objet.

Un style propre et didactique

  • Inutile de vous rappeler que rédiger un rapport correspond à suivre les règles élémentaires de la langue française, c’est-à-dire : la maîtrise de l’orthographe, de la grammaire et de la concordance des temps verbaux.
  • En ce qui concerne la construction des propositions, il est conseillé d’utiliser des phrases plutôt courtes et précises. Ainsi, les idées pourront être retenues et reprises plus facilement par le lecteur.

Rédiger un rapport revient enfin, à enchaîner des phrases de manière logique, c’est-à-dire qu’une cohérence doit être respectée tout au long du document. Il est donc crucial de bâtir un plan logique contenant : une introduction, un exposé détaillé et illustré, puis une conclusion pertinente.

Recevez mon infolettre 2 à 3 fois par mois

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Je n'aime pas le spam et vous non plus ! Votre adresse est bien gardée.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire