Catégories Orthographe

Comment repérer les consonnes redoublées ?


où sont les consonnes dédoublées

Les consonnes redoublées sont très souvent placées entre deux voyelles. Cependant, elles peuvent aussi se trouver près d’un « l » ou d’un « r ».

Les consonnes redoublées : règles et exceptions

Un bon nombre de mots de notre langue possèdent des consonnes redoublées. Souvent, l’oubli de ces lettres crée des fautes d’orthographe. Existe-t-il des règles régissant ces doublements et comment les appliquer ?

Des règles déterminées par l’usage

On s’aperçoit très vite, qu’il n’existe pas vraiment de règles régissant l’ensemble des doublements de consonnes ou plutôt qu’elles tolèrent tellement d’exceptions, qu’il est difficile de les appliquer.

En réalité, le seul moyen d’orthographier correctement les mots contenant des consonnes redoublées est de les connaître par cœur et c’est là que se révèle l’utilité de la lecture. En effet, en lisant beaucoup, on s’imprègne de la graphie des mots rencontrés, ce qui permet de les orthographier correctement ensuite.

consonnes redoublées, règles et exceptionsQuelques exemples de règles…

  •     En règle générale, la consonne « b » n’est jamais redoublée. On la trouve cependant doublée dans quelques mots : « abbé », « sabbat » et ceux qui en découlent (« abbaye », sabbatique »). Le « b » redouble dans trois autres mots. Les connaissez-vous ?
  •     L’on ne redouble jamais une console quand elle suit une autre consonne (comme dans « fierté », par exemple). Cependant, certaines formes verbales rares, comme dans l’imparfait du subjonctif de « retenir », qui donne « que je retinsse ».
  •     Les mots qui commencent par « oc » doublent généralement le « c », comme dans « occidental ». À l’intérieur des mots, la consonne « c » est très souvent doublée, comme dans « Baccalauréat ».
  •     Le « n » se redouble dans les mots qui se terminent en « onnel » ou « onnellement » (personnellement, exceptionnellement). Il ne double pas dans les mots commençant par « an » : « animer », « anesthésie » et tous les mots où le « an » est privatif.
  •     Les mots commençant par une voyelle suivie d’un « p » ne voient pas celui-ci redoubler : Apéritif, opération, épice, opercule…
  •     Le « s » est doublé entre deux voyelles pour obtenir le son « s » ; sinon, s’il est employé seul, il donne le son « z ». Il s’agit là d’une des rares règles en ce domaine qui ne tolère aucune exception.
  •     Et enfin, le « z » est double uniquement dans pizza et blizzard.

… Et presque autant d’exceptions !

  •     Le « c » n’est pas redoublé dans « ocarina » (un petit instrument de musique à vent), « océan », « oculaire », la liste de ces exceptions n’est pas exhaustive…
  •     Les mots qui commencent par « an » doublent aussi le « n » dans : « annoncer », « anneau » et tous ses dérivés, « annulaire », etc.
  •     Bien qu’il suive une voyelle, on double le « p » dans les mots : « opposition », « opprobre » et « opportunité ».

Avec toutes ces exceptions, l’on voit bien qu’il est difficile d’établir des règles strictes concernant le doublement des consonnes. Donc, en cas de doute sur l’orthographe d’un terme, il est recommandé de consulter un bon dictionnaire ou bien d’utiliser un synonyme dont on est certain de la graphie.

Recevez mon infolettre 2 à 3 fois par mois

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Je n'aime pas le spam et vous non plus ! Votre adresse est bien gardée.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire