Catégories Marketing

Comment devenir correctrice relectrice ?


se former à la correction et relecture

Correctrice relectrice : pourquoi pas vous ?

On pourrait en douter à notre époque. Et pourtant… à l’ère de l’informatique et au vu du succès toujours grandissant remporté par Internet, il faut bien l’admettre : savoir rédiger, être en mesure de communiquer, d’échanger, de convaincre ou d’informer est plus actuel que jamais.

Alors ? Le métier de Correctrice relectrice vous attire ?

Pour commencer, voyons les qualités qu’il faut  :

  • Tout d’abord, assurez-vous de la fiabilité de votre orthographe, consolidez vos bases en syntaxe et en grammaire.
  • Soyez une lectrice assidue de tout et en tout genre. Cela contribuera à ouvrir largement l’éventail des mots dont vous disposerez pour travailler.
  •  En effet, une correctrice efficace ne se contente pas de corriger un texte. Elle est aussi en mesure de l’améliorer, de lui donner « le petit coup de pouce » discret et élégant qui le fera sortir de l’ordinaire.
  • Elle a également du style. Ainsi, elle aura la joie de rehausser les textes des rédacteurs qu’elle corrigera.
  • Ensuite, elle doit acquérir un minimum de connaissances en typographie.
  • Deux points importants qu’elle doit retenir : un bon texte se lit aussi par sa mise en page. Un texte digne de ce nom respire, espaces et ponctuation le structurent et l’étayent.

Par ailleurs, une excellente correctrice promène un regard exercé sur le texte qu’elle corrige et il lui faut aussi avoir une certaine intuition typographique. Si vous avez toutes ces qualités, alors lancez-vous 🙂 Sinon, vous devrez envisager de suivre une formation.

La formation de correctrice relectrice

Correctrice Web, correctrice relectrice au service de vos écrits, comment devenir correctriceDifférents établissements de formation au métier de correcteur/correctrice vous tendent les bras : le Centre d’Écriture et de Communication (CEC) et Formacom.

Puis il existe aussi : la Licence, Techniques et pratiques rédactionnelles appliquées à l’édition (Université Toulouse 2).

Sur Internet, un certain nombre de sites vous révéleront la démarche à suivre et les conditions à remplir pour accéder à ces formations. 

Auprès de qui postuler ou proposer vos services de correctrice relectrice ?

Auprès de tout organisme qui imprime : maisons d’édition, journaux, mairies, etc. 

Une astuce qui peut être lucrative, c’est de retourner à un éditeur un exemplaire corrigé d’une de ses productions, avec une aimable offre de services ou une candidature spontanée. Ainsi, vous aurez fait vos preuves ; vous aurez par avance démontré ce que vous savez faire. Et comme on a toujours besoin de personnes compétentes autour de soi…

Maintenant que vous avez tous éléments nécessaires et si vous êtes convaincue que le métier de correctrice est fait pour vous, lancez-vous ! Correctrice relectrice est bel et bien un métier d’avenir. Qui sait… Il fera peut-être votre avenir !

Recevez mon infolettre 2 à 3 fois par mois

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Je n'aime pas le spam et vous non plus ! Votre adresse est bien gardée.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire