Jean Racine, le maître de la tragédie

Jean Racine, le maître de la tragédie

Né en 1639 et mort soixante ans plus tard, Jean Racine est étroitement associé au siècle de Louis XIV et à la période classique de la littérature française. Poète et dramaturge, il excella particulièrement dans les œuvres tragiques, et sut trouver un ton qui donne à ses pièces des accents modernes qui étonnent encore les spectateurs de notre siècle. Lire la suite

George Sand ou Aurore Dupin, la scandaleuse

George Sand, la scandaleuse

Longtemps considérée comme un écrivain mineur, George Sand est aujourd’hui reconnue comme une de ces femmes qui ont su faire évoluer la littérature, mais aussi les mœurs et la société.

Méprisée par Baudelaire qui l’a brocardée avec férocité et talent, la châtelaine berrichonne (on la nommait « la Bonne Dame de Nohant ») est désormais considérée par la critique comme un écrivain de majeur de son époque. Tout le monde connaît ses romans régionalistes (« La Petite Fadette », « La Mare au Diable ») et ses ouvrages teintés de romantisme (« Indiana », « Les Beaux messieurs de Bois Doré »). Lire la suite