Edgar Poe est considéré comme l’inventeur de la nouvelle policière

Edgar Poe, grand nouvelliste et précurseur

Edgar Allan Poe, romancier américain, poète et auteur de nouvelles, mort à quarante ans, est considéré comme la figure de proue du romantisme sombre d’outre-Atlantique. Admiré par les poètes, français, traduit somptueusement par Baudelaire, il a influencé de nombreux nouvellistes, dont le créateur du fantastique moderne, Howard Philipps Lovecraft, et a été le précurseur des « littératures de genre », dont le policier et la science-fiction. Continuer la lecture de Edgar Poe, grand nouvelliste et précurseur

la-nouvelle- la chute de la maiosn Usher

La nouvelle, un art à part entière

En France, la nouvelle est assez souvent négligée, considérée comme un genre mineur, un piètre substitut au roman. En revanche, elle connaît une belle faveur dans les pays anglo-saxons, où elle est vue comme l’égale des ouvrages plus volumineux, et où les nouvellistes jouissent de la même considération que les romanciers. Pourtant, nos plus grands écrivains classiques se sont essayés avec succès à cet art délicat, car la nouvelle est un art à part entière. Continuer la lecture de La nouvelle, un art à part entière

Sir Arthur Conan Doyle, père de Sherlock Holmes et écrivain prolifique

Arthur Conan Doyle, le père de Sherlock Holmes…

Sir Arthur Conan Doyle, grand écrivain et prolifique

Si tout le monde connaît de réputation le plus célèbre détective du monde, bien peu dans le grand public sont capables d’évoquer son créateur, Arthur Conan Doyle, un paisible médecin britannique qui outre Sherlock Holmes, est le père littéraire d’une foule de héros marquants dans la littérature populaire. Continuer la lecture de Arthur Conan Doyle, le père de Sherlock Holmes…

le roman, definition et genre

Le roman, une forme littéraire dynamique

Le genre romanesque

Toute personne qui écrit des textes informatifs, à titre professionnel ou pour le plaisir, acquiert de l’expérience, de l’aisance dans l’écriture et des connaissances de plus en plus variées dans un grand nombre de domaines. Aussi, il est normal et fréquent que ces personnes soient tentées, un jour ou l’autre, de se lancer dans l’écriture de fiction romanesque. Continuer la lecture de Le roman, une forme littéraire dynamique

Jean Racine, le maître de la tragédie

Jean Racine, le maître de la tragédie

Né en 1639 et mort soixante ans plus tard, Jean Racine est étroitement associé au siècle de Louis XIV et à la période classique de la littérature française. Poète et dramaturge, il excella particulièrement dans les œuvres tragiques, et sut trouver un ton qui donne à ses pièces des accents modernes qui étonnent encore les spectateurs de notre siècle. Continuer la lecture de Jean Racine, le maître de la tragédie