Menu

Quels livres pour enrichir son vocabulaire

Quels livres pour enrichir son vocabulaire

Qui dit vocabulaire, dit lectures en tout genre

On l’a déjà vu, un vocabulaire riche et varié est indispensable pour avoir une écriture et un style agréables à lire, mais surtout pour apporter une plus-value considérable à un blogue ou même à un livre documentaire.

La précision des termes employés est le gage d’une connaissance étendue du sujet, d’un certain professionnalisme et de compétences réelles. Quoi de plus exaspérant qu’une personne qui — faute de vocabulaire — désigne tout sous le nom fourre-tout de « chose », voire pire : « machin » ou « truc » ?


Les livres, sources de trésors linguistiques

Bien entendu, j’ai déjà insisté ici sur la nécessité de disposer de bons dictionnaires et d’encyclopédies. Mais il est concevable que, parfois, on ressente la nécessité de se détendre, et ces ouvrages de référence ne sont pas toujours très distrayants. Alors, pourquoi ne pas essayer les romans ? Ils auront le double avantage de vous détendre, en vous emportant dans un monde de fiction, et aussi d’enrichir votre vocabulaire, sans même que vous vous en rendez compte.

livres enrichir vocabulaire Quels livres pour enrichir son vocabulaire

Quelqu’un qui décide de lire quelques pages d’un ouvrage de fiction chaque soir avant de s’endormir prend en même temps la décision de se cultiver presque à son insu, et donc d’enrichir son vocabulaire. Cependant, il faut se plier à quelques règles simples.


Prendre son temps

Lire est un acte intime, qui ne demande pas à être contrôlé par des tiers. Parfois, on lit sur des sites amateurs consacrés à la littérature que certains se lancent des « défis lecture » consistant à ingurgiter des séries de plusieurs milliers de pages dans un laps de temps déterminé. Cette attitude correspond davantage à un challenge sportif qu’à une activité culturelle.

Certains assimilent la rapidité de lecture à une qualité, mais c’est une erreur. Certaines personnes lisent peut-être lentement, mais avec réflexion, en prenant le temps d’analyser chaque phrase et chaque figure de style, tandis que d’autres, fiers de leur vitesse, passent à côté de l’essentiel du propos de l’auteur. Un livre ne se juge pas à son épaisseur, et la qualité d’un lecteur à sa rapidité ; sinon, on pourrait arguer que « Le Petit Prince » (à peine cent pages) est une moins belle œuvre que l’annuaire des abonnés au téléphone !


Adapter ses lectures à ses goûts

On n’y peut rien, certains sont allergiques au roman policier, alors que d’autres détestent les études psychologiques. Alors, à quoi bon se contraindre à lire un genre qui rebute ? Ce qui devait être une distraction deviendra un « pensum », et chacun sait qu’une leçon apprise sans plaisir est moins bien retenue.

Alors, là aussi, il ne faut pas avoir de complexe : un roman dit « facile » peut apporter, outre du plaisir, sa dose de vocabulaire inédit qui vous servira pour la bonne tenue de votre blogue. Si vous êtes passionné par la mer et les navires, n’hésitez pas à lire des romans de pirates, même s’ils sont qualifiés de « populaires » : ils étofferont votre vocabulaire maritime, vos notions de géographie et d’histoire.

Vous verrez qu’ensuite, si vous choisissez de créer un blogue sur les bateaux, la rédaction de vos articles n’en sera que plus aisée !

 

Vous avez aimé cet article ?

Alors, partagez-le sur Facebook, Twitter, Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous ou ajoutez un commentaire.

MERCI

,

Commentaires fermés