Menu

correction fautes : d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, de typographie

La correction des fautes d’orthographe est-ce utile ?

À partir du moment où vous rédigez, la correction de l’orthographe devient indispensable : parce que la maîtrise de l’orthographe n’est pas innée et que l’erreur est humaine. De ce fait, pour les écrits professionnels, la correction de l’orthographe est nécessaire. C’est une exigence que vous devriez vous imposer.

 

La correction de l’orthographe est nécessaire mais pourquoi ?

•    Des écrits sans fautes

En effet, les fautes d’orthographe ne font pas très professionnelles ni sérieuses, dans un document, un article, une présentation PowerPoint, voire un simple courriel. Raisons pour lesquelles, vous devez impérativement utiliser tous les outils à votre disposition pour veiller à la correction de l’orthographe, faire la chasse aux fautes est donc incontournable. C’est une exigence qu’il faut s’imposer.

Proposer des textes irréprochables est garant de votre efficacité et assure votre crédibilité auprès de vos lecteurs, de vos prospects, de vos clients…

 

Les solutions possibles pour la correction de l’orthographe

correction fautes orthographe La correction des fautes dorthographe est ce utile ?- Première solution simple : « la relecture » par vous-même ou par une autre personne. Il s’agit d’une relecture attentive qui demande un minimum de concentration, car il faut lire lentement et parfois à haute voix.

- Deuxième solution : le vérificateur d’orthographe des logiciels, Word ou autres, vous permet de corriger quelques fautes d’orthographe que vous pourriez laisser passer. Cependant, les correcteurs basiques ne sont pas fiables, et les professionnels, bien que plus performants, ne le sont pas à 100 %. Un mot mal orthographié, mais qui existe néanmoins, passera inaperçu, par exemple : « voix » au lieu de « voie ».

Les autres outils pour la correction de l’orthographe : un dictionnaire qui doit rester à portée de main, ainsi qu’un « Bescherelle » pour vérifier les conjugaisons. Si vous ne disposez pas de dictionnaire « papier », vous pourrez en trouver sur Internet.

- Troisième solution : faire appel à une correctrice-relectrice qui s’attachera à la correction de l’orthographe, vérifiera les erreurs typographiques, les conjugaisons des verbes et la syntaxe. Correcteur/correctrice, c’est un métier… (d’ailleurs, la Presse en emploie, et l’Édition également). La correction de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe, entre autres, est leur passion, leur obsession.

Plus les textes sont longs et complexes, plus des fautes d’orthographe ou de frappe peuvent s’y glisser. C’est pourquoi il faut utiliser tous les moyens à sa disposition afin d’éditer des documents ou contenus Web de qualité professionnelle, agréables à lire et sans fautes.

 

Norine

, , ,

Pas encore de commentaires !

Laisser un commentaire