Menu

Les signes de ponctuation les plus courants

Les signes de ponctuation

La ponctuation a une grande importance, étant la transcription de la respiration de l’écrit. Celle-ci traduit la vie et l’émotion de votre texte. Alors, faites-le respirer  Les signes de ponctuation

Bien ponctuer votre texte, c’est le rendre plus clair et lui donner le maximum de chances d’être bien lu…

Les signes de ponctuation les plus courants et les règles actuelles :

signes ponctuation Les signes de ponctuation

                             AVANT                                              APRÈS

VIRGULE pas d’espace , espace justifiante
POINT pas d’espace . espace justifiante
POINT-VIRGULE espace fine insécable ; espace justifiante
POINT D’EXCLAMATION espace fine insécable  ! espace justifiante
POINT D’INTERROGATION espace fine insécable ? espace justifiante
DEUX-POINTS espace mots insécable : espace justifiante
TIRET (moins) espace justifiante - espace justifiante
GUILLEMET OUVRANT espace justifiante « espace mots insécable
GUILLEMET FERMANT espace mots insécable » espace justifiante
PARENTHÈSE OUVRANTE espace justifiante ( pas d’espace
PARENTHÈSE FERMANTE pas d’espace ) espace justifiante
CROCHET OUVRANT espace justifiante [ pas d’espace
CROCHET FERMANT pas d’espace ] espace justifiante
POINT DE SUSPENSION pas d’espace espace justifiante

 

, ,

2 Réponses à Les signes de ponctuation

  1. Norine BENGALI 26/02/2012 à 14 h 53 min #

    Bonjour Béatrice,

    Merci pour votre commentaire.
    Comme je vous l’avais indiqué précédemment,
    je continue dans ce sens : proposer des articles
    aux lecteurs et lectrices intéressés, non seulement
    par le métier de correcteur, mais également par la rédaction.

    Cordialement,

    Norine

  2. Béatrice Escoriza 26/02/2012 à 14 h 02 min #

    Bonjour Norine,

    C’est toujours avec plaisir que je viens lire vos articles. Celui sur les règles de ponctuation est très bien fait. Simple et efficace !
    Merci encore pour ce site qui est une source d’informations.

    Cordialement,

    Béatrice

Laisser un commentaire