Menu

concordance des temps verbaux dans la rédaction, conjugaison

Comment choisir la concordance des temps verbaux

La concordance des temps est un élément important dans un article, qu’il soit à caractère technique ou informatif.

La concordance des temps verbaux, comment faire le bon choix ?

Il est souvent simple et pratique de n’utiliser qu’un seul temps, le présent. De cette façon, la conjugaison est simple et le texte acquiert un caractère universel, intemporel. Mais, si l’on s’attaque à un récit de fiction plus complexe, et si l’action relatée se situe dans le passé, alors il faut être très attentif à la concordance des temps.

Pour les écrivains en herbe

Si vous ambitionnez d’écrire une histoire ou si vous relatez un souvenir, il y a de fortes chances pour que vous choisissiez de raconter votre histoire au passé. Vous avez donc à votre disposition le passé simple, l’imparfait et le passé composé. Comment choisir le temps verbal de votre récit et comment faire en sorte que les différentes formes utilisées soient en harmonie avec les règles de la grammaire ?

concordance temps Comment choisir la concordance des temps verbaux

  • De manière générale, il convient d’employer l’imparfait ou le passé composé pour décrire des situations qui durent, ou qui se sont renouvelées souvent. Ce sont les temps utilisés pour « planter » le décor de votre histoire, et servent également pour la description des paysages et des environnements immuables.
  • Dans le cas où vous voudriez raconter le quotidien d’un personnage, préférez l’imparfait ou le passé composé. Ces deux temps sont plutôt utilisés pour dépeindre une action terminée dans le passé. À l’inverse, si vous décrivez un événement soudain, une chose qui se produit de façon brusque et unique, alors c’est le passé simple qui s’impose.


Quelques repères

Si vous hésitez sur l’emploi des temps verbaux du passé, voici quelques méthodes à utiliser :

  • Il faut se rappeler que très souvent, le passé simple est précédé d’un indicateur temporel, tel que « un jour » ou alors « soudain » ;
  • Inversement, on utilise l’imparfait après, « tous les jours », « habituellement », toutes les locutions qui expriment la durée…

Donc, pour ne pas se tromper dans l’emploi du temps, il suffit de faire précéder le verbe d’une de ces expressions pour savoir quelle conjugaison employer.


L’accord des verbes entre eux

Pour avoir un récit cohérent, il est important de respecter la concordance des temps entre eux. Un défaut que l’on constate souvent dans les manuscrits de débutants : les verbes ne sont pas tous conjugués aux mêmes temps. Si vous commencez votre texte avec « le passé », il faut le continuer de la sorte.

Il s’agit d’une question de cohérence interne au récit, et de donner au lecteur des repères temporels précis. De même, si vous employez deux propositions dans une même phrase, il faut que la subordonnée dépende de la principale, avec un temps accordé. Ainsi, n’oubliez pas par exemple, que si la principale est à un temps simple de l’indicatif, la subordonnée doit être à un temps composé : « j’allais me promener dès que j’avais terminé mes devoirs ».

Pour résumer, si vous craignez de vous embrouiller dans l’usage des temps verbaux, privilégiez l’emploi du présent dans vos articles. Réservez le passé pour des récits plus littéraires. De cette manière, vos textes auront un caractère actuel et moderne, qui conviendra mieux à vos lecteurs. 


Vous avez aimé cet article ?

Merci de le partager sur Facebook, Twitter et Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Norine

, , ,

Commentaires fermés